Tuer pour manger, un acte immoral ?

           J’ai déjà publié un article sur mon régime végétarien, mais il est désormais temps d’en dire un tout petit peu plus. J’aimerais vous parler de ma façon d’appréhender le monde animal, et surtout la manière dont je conçois la cohabitation avec les autres animaux (n’oublions pas que nous en sommes nous mêmes). Il y a, et j’en suis consciente, beaucoup de lacunes dans cette façon de pensée, des points que l’on peut contredire aisément, des choses que j’ai pas encore eu le temps d’approfondir (je le rappelle ceci est un test d’essai, en gros un essai d’essai, que j’ai brouillonné en quelques minutes: je voudrais juste que vous voyais en gros pourquoi je suis végétarienne, et j’aimerais avoir vos avis – tant que ça reste poli bien sûr), ou encore des choses que j’ai du mal à expliquer, mais j’espère que vous allez réussir à comprendre tout de même.
         Je part d’un principe de base, très simple, qui est le suivant : Nous ne sommes pas supérieurs aux animaux. Je considère que l’évolution nous a fait tel que nous sommes aujourd’hui, que notre pensée humaine, notre « conscience », sont un assemblage extrêmement complexe (et en cela incroyable) de connexions entre des milliards de cellules nerveuses. De la même manière que nous considérons qu’une personne handicapé intellectuellement reste un être humain capable de penser et d’éprouver des émotions, je ne vois pas en quoi les émotions des autres animaux seraient à prendre à la légère. Les chimpanzés ont une organisation politiques, ils pleurent lors de la mort d’un jeune par exemple, ils rient, ils se battent, ils s’aiment,  ils font des échanges entre individus, ils découvrent des outils, ils apprennent de leurs ainées et j’en passe. On voit clairement ici que ce qui fait le propre de l’Homme, que l’on croyait seul être vivant capable d’exprimer des émotions, vole en éclat. Nous pouvons comprendre le chimpanzé car il a comportement similaire au notre, mais ce n’est pas parce que nous n’observons pas ces comportements chez tous les autres animaux que leurs émotions ne sont pas exprimées d’une manière que nous ne sommes pas à même de pouvoir comprendre. L’une des émotions les plus fortes est la peur. La peur de la mort est la condition de la survie des êtres vivants, et cette peur résulte d’un réflex biologique acquis par tous les animaux (sans quoi leur espèces ne pourraient avoir survécu jusqu’à nos jours). Lors des abattages d’animaux, des transports de bétails et j’en passe, n’imaginez pas que les animaux ne ressentent pas cette peur : elle est bien présente, malgré tous les « soins » que prennent les professionnels pour la diminuer (lumière bleue etc…). Puisque c’est un supplice qu’il est immoral d’appliquer à des Hommes, en quoi seraient-ils plus moral de l’infliger à des animaux ? De surcroit pour la futile raison du gout (puisqu’il a été maintes et maintes fois prouvé que ne pas manger de la viande serait au contraire meilleur pour la santé de l’homme). Mais je reconnais en effet qu’il est tellement plus simple de penser que la douleur et que la peur n’existe pas chez les animaux, qu’il est tellement plus confortable de ne pas se poser de questions que de nombreux Hommes ne chercheront pas une vérité autre que celle qu’on leur a dicté.
        Il existe, comme vous le savez surement, une échelle des priorités pour l’Homme : Si celui-ci n’est pas assuré de sa sécurité, de sa survie , alors il ne prendra le temps de penser. Ainsi il est normal et sans doute nécessaire que les humains ne bénéficiant pas de conditions propices à la libération des contraintes qui pèsent sur l’Homme ne se préoccupe du meurtre des animaux. Je doute que les gens dans le besoin s’inquiètent de la souffrance des animaux : et j’aurais fais pareil à leur place. Mais je suis dans une maison propre, j’ai de quoi vivre confortablement, alors oui, j’ai le temps de me préoccuper de ça. Si les émotions sont loin d’être le propre de l’Homme et que l’intelligence est aussi présente chez tous les animaux mais sous différentes formes, je pense que nous sommes arrivés à un point de notre civilisation ou  besoins biologiques et besoins moraux peuvent être séparés. Je m’explique : Le chat joue avec la souris sans même parfois la manger, et l’Homme tue. Peut-on alors dire que le chat est méchant et immoral ? Non, certainement pas, il serait absurde de le penser. Ce qui différencie ces deux actes, c’est tout simplement la conscience de son action. Le chat n’a pas conscience qu’il torture la souris. Il s’amuse, c’est tout. Vous me direz, l’Homme mange, c’est tout. Certes, l’Homme mange, mais si il s’intéresse quelque peu au monde qui l’entoure, il sait aussi d’où provient la viande , et comment elle est obtenue. Si il s’est posé les questions dont j’ai parlé dans le paragraphe précédent, et puisqu’il possède la capacité de distinguer le bien du mal (à noter que les animaux aussi, il faut alors comprendre que cette notion est interne à chaque espèce ), la conclusion suivante est une nécessité logique : Pour l’Homme vivant confortablement, il est immoral de tuer pour manger, de faire souffrir pour manger de la bolognaise (immoral puisque cela amène une souffrance, voir paragraphe précédent), alors que pour le chat , faire souffrir une souris est un acte dénué de toute compréhension des douleurs et émotions infligées. Dans la mesure ou tout Homme est doué de raison, ( cependant cela ne signifie pas que tout Homme fait acte de raison), tout Homme devrait donc parvenir à cette conclusion : tuer pour le gout est immoral.
         Voilà globalement un premier jet, non relu (je ne me relis pas sur ce genre de chose, sinon je finis pas ne pas le publier ) , et j’en ai conscience un peu brouillon. J’attends vos réactions (bien sûr, pas la peine de m’attaquer je ne répondrais pas à ce genre de provocation – PS : je prends parfois du temps à répondre à un commentaire, donc si je réponds pas ce n’est pas forcement que je ne veux pas répondre, juste que je n’ai pas le temps ou que je ne l’ai pas encore vu).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s